La synergie

Sylvie Comminges et Grégoire Tisné, architectes D.P.L.G.
Diplômés de L’ENSBA en 1985, ont fondé la SARL Tisné & Co.
Nous développons notre activité avec une vision d’ensemble et un souci du détail,
conscients de l’environnement du projet et de son devenir.

« Concevoir, mettre en avant (une idée à exécuter) d’abord en parlant d’une construction »                Le Robert.

La diversité

La diversité de notre activité et un générique et une chance renouvelée. Depuis 1985 nous réalisons des projets pour le privé et le public avec le souci constant de nous adapter à la demande tout en appliquant notre savoir-faire, Un projet réussi est toujours la traduction d’une symbiose avec le maître d’Ouvrage. Nous intervenons aussi bien dans le domaine de l’habitat individuel auprès de particuliers, que dans le domaine public  avec  des entreprises privées, des associations, des Communautés de Communes, et des ministères publics, pour des ERP, des équipements publics, des bureaux, et des établissements de petite enfance.

L’équipe

L’Architecte est l’interlocuteur privilégié de la maitrise d’ouvrage, il s’entoure d’une équipe créative et technique en fonction des projets : Architectes projeteurs, graphistes, photographes, éclairagistes, bureaux d’étude spécialisés (fluides, béton, acoustique…) Il conçoit et réalise le projet avec la collaboration de l’équipe mise en place, et le maitre d’ouvrage (le cas échéant le comité de pilotage de la maitrise d’ouvrage). Il s’assure du bon déroulement des différentes phases et garanti la conformité de la réalisation au projet architectural dans le délai, il assure le suivi auprès des organismes (bureaux de contrôle, Services instructeurs de permis de construire…)

L’anticipation

A l’issue de la prise de données et de la visite du site, nous démarrons les premières esquisses, le planning général et le budget prévisionnel afin de cadrer le projet dans tous ses aspects.
Pour mener à bien le projet nous collectons :
Un reportage photographique et toutes les données du projet permettant d’apprécier l’environnement.
Le cahier des charges du projet définissant le programme de surfaces et leur nature. Les plans de topographie, relevés de géomètre avec notamment l’indication des arbres et végétaux.
 Le règlement d’urbanisme (PLU)
 Les études environnementales (non pollution des sols, proximité d’antennes télécoms, PPRI, etc.)
 Les sondages de sols de la parcelle, afin de déterminer le type de fondations.

Le déroulement

La parti-pris architectural se profile dès cette phase d’étude et sera enrichi au fur et à mesure des phases suivantes :
Une implantation dans le site, qui tient compte d’un ensemble de contraintes liées au contexte (accès, orientation, environnement, possibilités vis-à-vis des accès, et la prise de compte d’éléments singuliers qui peuvent orienter le projet).
Les orientations HQE sont prises à ce stade du projet, de concert avec le maitre d’ouvrage. Le mode constructif intégrera ainsi les différents procédés techniques.
Les budgets sont éprouvés.
Chacune des orientations participent à l’orientation du projet.
Un schéma de distribution interne, des visuels des façades, un concept.
Parallèlement à l’établissement de ces plans, s’engagent les consultations des services concernés, et le service instructeur du permis de construire avec un rendez-vous spécifique à la caserne des pompiers pour l’aspect sécurité si nécessaire.

L’aboutissement

Une fois ces consultations menées et le projet adapté et détaillé en conséquence, la phase suivante consiste dans l’établissement du dossier de permis de construire et parallèlement à la mise en place du dossier de consultations des entreprises.
Au terme de ces études et à l’issue de la consultation d’entreprises, succèdent l’ensemble des phases dites d’exécution, ACT, VISA et DET pour transformer dans le réel le projet virtuel.

« La vie n’est pas encyclopédique pour les humains ; elle est personnelle, (…) le contraire d’un rayon de bibliothèque où des volumes assagis viennent s’aligner » Le Corbusier.